Accueil | Contacts SAT-Amikaro chez wikipedia SAT-Amikaro chez Ipernity SAT-Amikaro chez Facebook SAT-Amikaro chez Facebook fil rss

  fr |

“Un espéranto commode”... À quel prix ? Pour quels niveaux de communication et d’équité ?


“Un espéranto commode”... À quel prix ? Pour quels niveaux de communication et d’équité ?

* 4,84 % de l’humanité (statistique CIA), 13 % de la population de l’Union européenne. Selon un sondage Eurobaromètre réalisé en décembre 2000 pour la Commission européenne auprès de 16.000 citoyens de l’UE, il est apparu, entre autres, que le pourcentage de citoyens ne parlant que leur langue maternelle pour le Luxembourg, la France et le Royaume-Uni était respectivement de 2, 51 et 66 %.

** 95,16 % de l’humanité (statistique CIA), 87 % de la population de l’Union européenne.

Anglais et espéranto — caractéristiques linguistiques

Alphabet non phonétique de 26 lettres (46 phonèmes, 20 voyelles phonétique
Prononciation chaotique, insaisissable ; impossibilité de fixer une norme toute lettre se prononce et représente toujours le même son
Accent d’intensité (ou « accent tonique ») indéfinissable, fixé par l’usage ; aucune norme ne peut être établie toujours sur l’avant-dernière syllabe (la pénultième)
Verbes irréguliers 283 aucun
Conjugaison : radical variable invariable
Identification de la fonction grammaticale confuse ; nombreuses relations grammaticales inexprimées claire et immédiate
Syntaxe rigide, ordre rigoureux des mots très souple
Formation des mots dérivés [1] possibilités réduites : 5% vastes possibilités
Indice d’agglutination [2] 0,30 1
Idiotisme innombrables quasi inexistants
Homonymes très nombreux quasi inexistants
Polysémies [3] très nombreuses [4] rares
Vocabulaire nécessaire à la compréhension d’un texte ordinaire [5] à 80-90% : 2000 mots à 99% : 7000 mots 500 mots + 50 éléments 2000 mots
Temps nécessaire pour atteindre un niveau de maîtrise correspondant à celui du baccalauréat [6] 1500 heures pour un francophone 150 heures pour un francophone

Anglais, synonyme de palliatif inéquitable et d’une “commodité” excessivement coûteuse : la totalité de l’effort aux natifs non-anglophones, l’essentiel du profit aux natifs anglophones.



[1] "Lingvistikaj aspektoj de Esperanto", Dr John C. Wells ; professeur de phonétique de la langue. anglaise à University College, Londres.

[2] "Lingvistikaj aspektoj de Esperanto", Dr John C. Wells ; professeur de phonétique de la langue. anglaise à University College, Londres.

[3] Edward Thorndike (1874-1949)), directeur de la section de psychologie de l’Institut d’études éducatives de la Columbia University.

[4] 21 120 significations pour les 850 mots du vocabulaire de base.

[5] "Fortoj de l’vivo", Vilho Setälä, linguiste finlandais

[6] Institut de Cybernétique de Paderborn, Allemagne.







Voir la liste des articles
de la même rubrique


 
SAT-Amikaro - 132-134, Boulevard Vincent-Auriol - 75013 Paris - 09.53.50.99.58
A propos de ce site | Espace rédacteurs